Vidéo associée: 

Un référendum risqué aux Pays-Bas

Corps: 

Les Néerlandais doivent se prononcer ce mercredi sur le traité d'association entre l'Union Européenne et l'Ukraine. Un scrutin qui sonne plus largement comme une consultation sur la politique du gouvernement, et sur la légitimité de l'Europe, deux mois avant le référendum sur le Brexit au Royaume-Uni. Une initiative de mouvements populistes et de citoyens, qui ont réuni les plus de 300 000 signatures nécessaires à l'organisation du référendum. L'extrême droite, qui s'est emparée de la consultation, brandit la peur de l'immigration et d'une Europe jugée toute puissante. 'Cela aura un impact énorme', estime le leader d'extrême-droite Geert Wilders, 'à la fois sur le référendum au Royaume-Uni, qui a lieu plus tard dans l'année, mais aussi sur les autres pays qui pourraient ne plus accepter l'Union'. Le volet politique du traité d'association avec l'Ukraine est pourtant entré en vigueur depuis le 1er janvier 2015, et le volet commercial un an plus tard. Si le taux de participation de 30 % requis pour valider le référendum devrait être atteint, les sondages montrent une opinion partagée.

Partager cette vidéo :

Publié le 06/04/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI