Vidéo associée: 

Un premier malade d’Ebola au Sénégal

Corps: 

Un premier cas de fièvre Ebola a été détecté au Sénégal. Il s'agit d'un ressortissant guinéen qui était recherché par les autorités de son pays alors qu'il avait été diagnostiqué positif au virus. Il a été retrouvé dans un hôpital de Dakar et a été aussitôt placé en quarantaine.

L'OMS a déjà recensé plus de 3.000 cas et quelque 1.500 morts en Afrique de l'Ouest, principalement en Guinée, Sierra Leone, au Liberia et dans une moindre mesure au Nigeria. L'inquiétude grandit au sein des populations qui cèdent de plus en plus à la paranoïa. Une fausse rumeur a ainsi déclenché une émeute à Nzérékoré, en Guinée.

En déplacement au Liberia, le directeur des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), a appellé à une mobilisation internationale de toute urgence. 'Si on n'arrête pas l'épidémie ici, il faudra la combattre pendant des années, partout dans le monde. Mais on peut encore la stopper'', explique le docteur Tom Frieden.

Dans les laboratoires, les recherches se poursuivent pour trouver un traitement efficace contre le virus. Les États-Unis vont entamer dans les prochains jours le premier essai clinique d'un nouveau vaccin expérimental, qui a donné des résultats satisfaisants sur des animaux.

Partager cette vidéo :

Publié le 29/08/2014