Vidéo associée: 

Un poste en or pour Ségolène Royal ?

Corps: 

Certains l'imaginent comme potentielle candidate à l'élection présidentielle, mais Ségolène Royal aurait des envies d'ailleurs et de grandeur. Selon le Figaro, elle se verrait tout simplement à l'ONU. Dans son article, le journaliste Georges Malbrunot révèle que la diplomatie française voudrait placer la ministre de l'Ecologie à la direction du Programme des Nations unies pour le développement (le Pnud). Mais pour arriver à la place d'Helen Clark, l'ex-premier ministre de Nouvelle-Zélande, la route n'est pas sans embuche. Car "l'ONU n'est pas très favorable. La France contribue assez peu au budget du Pnud, et en plus, il y a déjà le lobbying français pour propulser l'ancien ministre des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy à la tête de l'Organisation mondiale de la Santé " , explique un diplomate au Figaro. Pourtant, le Pnud a des activités qui semblent en adéquation avec le portefeuille ministériel actuel de Ségolène Royal, comme la lutte contre la pauvreté et l'organisation du développement durable. "Il est toujours bon d'avoir des responsables français qui puissent peser sur les affaires internationales à l'ONU. Plus il y a de Français à des postes de responsabilités à l'ONU, mieux c'est" , a précisé au journal un diplomate du ministère des Affaires étrangères, confirmant ainsi une volonté de la France de placer à ce poste l'ancienne compagne de François Hollande.

Partager cette vidéo :

Publié le 01/12/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité