Vidéo associée: 

Un nouveau Premier Ministre en Rép. Tchèque mais une crise qui s’annonce

Corps: 

C’est l‘économiste et ex-ministre démocrate Jiri Rusnok qui est le nouveau Premier ministre tchèque. Milos Zerman, président, lui a officiellement confié son poste ce mardi à Prague.

Une nomination qui a suscité la colère de la coalition sortante de droite, qui voulait être reconduite au gouvernement.

Mais Jiri Rusnok ne s’en soucie guère :
“Notre but principal est de mettre au point maintenant le budget de l’année à venir. Les membres du parlement devraient se souvenir qu’ils ne sont pas juste pour avoir des discussions sans intérêt, mais pour faire leur travail”.

La coalition sortante, avec à sa tête Miroslava Nemcova, vice-présidente du parti de droite ODS, demande à être reconduite car elle estime que le nouveau Premier ministre n’obtiendra de toutes façons pas la confiance du parlement.

Une situation de bloquage et de crise qui ne se serait pas présentée sans la chute du Premier ministre sortant. Petr Necas a été contraint à la démission la semaine dernière
après un scandale de corruption et d’abus de pouvoir.

Jana Nagyova, sa maîtresse présumée, a été inculpée de corruption et d’abus de pouvoir, après avoir notamment recouru aux services du renseignement militaire pour une filature illégale de l’ex-épouse de Petr Necas.

Partager cette vidéo :

Publié le 25/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité