Vidéo associée: 

Un maire gagne la bataille contre les rythmes scolaires

Corps: 

A Ganzeville, en Seine-Maritime, le maire Jean-Marie Crochemore a décidé de ne pas ouvrir les portes de l'école le mercredi. Le maire de la commune a obtenu gain de cause, car le rythme scolaire remplit les 24 heures hebdomadaires pour les élèves. Mais le cas de la commune fait-il figure d'exception?

Partager cette vidéo :

Publié le 09/09/2014