Vidéo associée: 

Un hôpital de MSF en Afghanistan, “dommage collatéral” d’une frappe de l’OTAN

Corps: 

Le centre de soins de Médecins sans Frontières à Kunduz en Afghanistan en flamme et partiellement détruit. C'est le résultat d'une frappe de l'OTAN apparemment accidentelle la nuit dernière. Un bombardement qui coûte cher à l'organisation internationale, il y a au moins 9 morts parmi le personnel de MSF et près de 40 blessés. Et de nombreux patients et membres du personnel manquent à l'appel.

Le directeur des opérations de l'ONG se dit profondément choqué par cette attaque d'autant que les coordonnées géographiques du centre étaient connues de toutes les parties en présence.

Le centre de traumatologie était submergé de blessés au moment du drame, après l'offensive lundi des forces de sécurité afghanes pour reprendre aux talibans ce verrou stratégique du nord de l'Afghanistan.

Selon l'OTAN, une frappe américaine serait en cause. Elle visait des 'personnes qui menaçaient les forces de la coalition'. Une enquête a été ouverte.

Partager cette vidéo :

Publié le 03/10/2015
Publicité

Contenus sponsorisés