Vidéo associée: 

Un gouvernement de coalition se profile en République Tchèque

Corps: 

Les négociations s’annoncent difficiles en République Tchèque pour former un gouvernement. Les sociaux-démocrates sont bien arrivés en tête à la sortie des urnes, mais leur score est insuffisant pour gouverner seuls. Il vont donc devoir trouver un partenaire de coalition, sans doute les communistes, qui ne sont arrivés qu’en troisième position, derrière les populistes du Mouvement des Citoyens Mécontents.

“Nous voudrions rencontrer les autres partis dans les prochains jours pour comparer nos programmes électoraux, nos priorités politiques, pour pouvoir mettre en place le prochain gouvernement stable de République Tchèque.” a déclaré Bohuslav Sobotka, le futur Premier ministre.

Le score du parti populiste ANO frôlant les 19% est la véritable surprise de ce scrutin.

“C’est incroyable le nombre de personnes qui ont voté pour nous. Nous n’avions jamais espéré un score aussi important. Merci beaucoup. Je pense que vous avez apprécié notre campagne positive, lors de laquelle nous n’avons attaqué personne.” a déclaré Andrej Babis, le leader du parti ANO.

Il a d’ores et déjà annoncé qu’il ne participerait pas à un cabinet dirigé par les sociaux-démocrates. L’entrée des communistes au gouvernement suscite la polémique dans un pays resté sous le giron soviétique jusqu’en 1989.

Partager cette vidéo :

Publié le 27/10/2013
Publicité

Contenus sponsorisés