Vidéo associée: 

Un attentat fait au moins 36 morts à Ankara

Corps: 

La peur et la colère lundi matin en Turquie après un nouvel attentat à la voiture piégée qui a fait 36 morts plus un de ses auteurs dimanche soir en plein centre d'Ankara.
La plupart des journaux turcs mettent l'accent sur l'insécurité qui règne dans le pays, l'inefficacité des autorités à protéger la population, ils fustigent également la lâcheté des auteurs de cette attaque. 'C'est impossible de ne pas se sentir concerné dit un habitant d'Ankara. Il n'y a aucune garantie de sécurité. Il n'y a pas de sécurité. Ces gens font ce qu'ils veulent. S'ils peuvent faire exploser une bombe au coeur de Kizilay, comment ne pas être inquiet ?'

Turquie: 36 morts dans l'attentat d'Ankara (nouveau bilan) https://t.co/IanGdn2bOR #AFP [avec infographie corrigée] pic.twitter.com/UWxB1xYORi- Agence France-Presse (@afpfr) 14 mars 2016

Vidéo de l'attentat en #Turquie, les réseaux sociaux bloqués à #Ankara. pic.twitter.com/6GM2Vtb2NS- Info Du Jour (@_InfoDuJour) 13 mars 2016

Death toll in Turkish car bomb attack rises to 37 - https://t.co/MdoevK4LHB pic.twitter.com/Xcd6NkVaxZ- Reuters Top News (@Reuters) 14 mars 2016

Il est 18h45 dimanche soir quand une voiture piégée explose contre un bus municipal dans le quartier très fréquenté de Kizilay, en coeur de la capitale. Trente personnes sont tuées sur le coup, la déflagration détruit plusieurs bus et véhicules. Six autres décèderont à l'hôital. Au moins 70 personnes sont toujours hospitalisées lundi.
Pour l'heure pas de revendication mais selon les services de sécurité, les premiers éléments de l'enquête suggérent l'implication du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan.
Le président Erdogan ne met en cause aucun groupe mais la riposte a déjà eu lieu. Ce matin, l'aviation turque pilonne des bases du PKK en Irak.

avec agences

Partager cette vidéo :

Publié le 14/03/2016
Publicité

Contenus sponsorisés