Vidéo associée: 

Un an après la mort d'Aylan, le rêve de son père

Corps: 

Sa nouvelle vie, en apparence facile, n'a aucun goût pour lui. Un an après la mort de son fils Aylan, un Syrien de 3 ans dont le corps inanimé sur la plage est devenu un symbole mondial, Abdullah Kurdi n'a plus qu'un but : aider les enfants. "J'ai le sentiment que ce sont un peu les miens" confie-t-il, avant d'ajouter : "ce que j'ai vécu ce jour là, j'espère que personne n'aura plus jamais à le vivre."

Partager cette vidéo :

Publié le 23/09/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages