Vidéo associée: 

Un adolescent de 13 ans tué par balles en Cisjordanie : l’escalade continue

Corps: 

Un deuxième adolescent palestinien tué par l'armée israélienne, et plus de 150 blessés en 48 heures. Les affrontements ne connaissent plus de répit en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Près de Ramallah, des dizaines de jeunes, parfois des enfants, ont défié toute la journée les soldats de Tsahal avec des jets de pierre et de cocktails molotov.

Benjamin Netanyahu a déclaré avoir pris de nouvelles mesures pour 'prévenir, dit-il, le terrorisme, et en déterrer et punir les auteurs'.

Le Premier ministre israélien a par exemple ordonné d'accélérer les démolitions de maisons appartenant aux auteurs d'attentats ou à leur famille.

A Balaa, près de Tulkarem, des centaines de Palestiniens ont assisté aux funérailles du jeune homme de 18 ans tué par des tirs israéliens dimanche.

'Notre peuple et la génération qui est née après les accords d'Oslo, explique cet homme, veulent maintenant en finir avec ces accords, à travers cette résistance, leur résistance, parce qu'ils souffrent d'insultes quotidiennes'!

'Ce dont nous avons besoin maintenant de la communauté internationale, spécialement de l'Union européenne, déclare un représentant du Fatah, c'est de dire la vérité, et envoyer une protection internationale pour notre peuple'.

Côté israélien, quatre personnes ont été tuées depuis jeudi.

Les craintes d'un nouveau soulèvement palestinien général sont de plus en plus sérieuses - et aucun appel à la retenue ne s'est pour l'instant fait entendre.

A Balaa, notre envoyé Mohammed Shaïkhibrahim :

'Comme on le voit, la colère grandit des deux côtés tous les jours un peu plus. L'escalade continue et la situation menace d'empirer, avec plus de sang versé. A moins que la communauté internationale intervienne afin de favoriser un compromis politique satisfaisant des deux côtés'.

Partager cette vidéo :

Publié le 05/10/2015
Publicité

Contenus sponsorisés