Vidéo associée: 

UMP : appel aux dons

Corps: 

L’UMP appelle à la générosité des Français, ses comptes sont dans le rouge. L’origine du problème, c’est la dernière campagne électorale de
Nicolas Sarkozy. Le conseil constitutionnel a rejeté les comptes de campagnes de l’UMP pour la présidentielle de 2012. Résultat l’UMP sera privé du remboursement par l‘État d’une subvention de 11 millions d’euros.

“J’appelle les Françaises et les Français, qui ne partagent pas forcément toutes nos idées mais qui considèrent indispensable, vital même, qu’un grand parti de droite et du centre s’attelle à préparer l’avenir des enfants de France, à répondre à la grande subscription nationale que je vais lancer”,
a déclaré Jean-François Copé, président de l’UMP.
Le conseil constitutionnel a
jugé que le montant des dépenses électorales de Nicolas Sarkozy, plus de 22 millions, excèdait de 2%, le plafond autorisé.
Pendant la présidentielle les socialistes avaient reproché au candidat UMP de “faire campagne aux frais de l‘État.”

“Il y avait des comptes truqués, il y a des comptes rejetés, a réagi le socialiste Bruno Le Roux. Et donc ceux qui disent le droit en matière de compte de campagne, ceux qui vérifient, sont tous arrivé à la même conclusion”.

Furieux de la décision du conseil constitutionnel, Nicolas Sarkozy a démissionné de cette institution, dont en tant qu’ancien président il est automatiquement membre. C’est la première fois qu’un candidat au second tour d’une présidentielle, et ancien président de surcroît, voit son compte de campagne rejeté.

Partager cette vidéo :

Publié le 05/07/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité