Vidéo associée: 

Ukraine : le viol supposé d’une femme par deux policiers prend une ampleur nationale

Corps: 

Irina Krashkova, 29 ans, qui a dénoncé ses agresseurs, est désormais sous protection ; toujours hospitalisée une semaine après les faits, elle se remet doucement de ses blessures.

Le ministre de l’Intérieur a été appelé à venir s’expliquer devant le parlement.

“Elle marche à peine, déclare le frère de la victime, elle donne des preuves, répète la même chose aux reporters. Elle se sent bien-sûr mal, on espère que demain ça ira mieux”.

Si les deux suspects sont maintenant en garde à vue, le refus des autorités d’interpeller l’un des policiers a provoqué la colère des habitants de Vradiyivka, dans le sud du pays.

“Nous avons gardé le silence, mais maintenant ils abusent de leur pouvoir autant qu’ils peuvent, déclare une femme devant le poste de police. La victime a donné des preuves qui montrent que c’est le policier Dryzhak qui l’a violée en premier. Les gens d’ici veulent la soutenir”.

Le poste de police en question a été attaqué deux fois par des dizaines de personnes, il a presque été incendié lundi soir. Les policiers à l’intérieur ont défendu leur commissariat à coups de gaz lacrymogènes, et plusieurs personnes ont été blessées.

Partager cette vidéo :

Publié le 03/07/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité