Vidéo associée: 

Ukraine : le siège des FEMEN perquisitionné

Corps: 

La police ukrainienne a perquisitionné le siège des FEMEN à Kiev. Les forces de l’ordre affirment avoir découvert un pistolet et une grenade datant de la Seconde Guerre mondiale dans les affaires du groupe féministe contestataire.
Les artificiers ont aussi mis la main sur des tracts où le président russe Vladimir Poutine et le patriarche orthodoxe Cyrille ont la tête dans un viseur.

Anna Gutsol, activiste et co-fondatrice du mouvement estime qu’il s’agit d’un coup monté pour interdire le mouvement.

“Des policiers sont venus et nous ont dit qu’ils avaient reçu des informations selon lesquelles des armes et des explosifs se trouvaient dans notre bureau. Bien sûr nous ne les avons pas pris au sérieux. Mais le fait qu’une unité spéciale est arrivé quelques secondes plus tard montre que tout a été bien préparé à l’avance”.

Aucune arrestation n’a eu lieu suite à la perquisition.
La particularité de ces militantes est de manifester seins nus pour défendre diverses causes.
Le QG international des FEMEN se trouve à Paris. Beaucoup d’activistes ukrainiennes ont quitté le pays par crainte pour leur vie

Partager cette vidéo :

Publié le 28/08/2013
Publicité

Contenus sponsorisés