Vidéo associée: 

Ukraine : le Parlement européen pousse pour des sanctions

Corps: 

Un hommage à ceux tombés sur la place de l’Indépendance… Cela se passait à Bruxelles, devant le Parlement européen. Alors que les ministres des Affaires étrangères doivent se retrouver jeudi pour discuter de l‘éventualité de sanctions, beaucoup au Parlement européen appellent à la plus grande fermeté face au président Ianoukovitch et aux hauts dignitaires du régime.

“ Il ne s’agirait pas de sanctions contre l’Ukraine, il s’agirait de sanctions contre certaines personnalités qui ont une responsabilité dans ce drame. Jusqu’ici, nous nous en tenions à encourager une solution diplomatique, mais après ce qui s’est passé la nuit dernière, je pense que les citoyens ukrainiens attendent de notre part des réponses bien précises “, affirme l’eurodéputé allemand Elmar Brok, président de la Commission affaires étrangères.

“ Nous demandons au régime de faire cesser la violence, et nous le demandons à la Russie aussi, car d’après certaines sources, il y a des agressions, des enlèvements et même des assassinats “, s’inquiète un autre élu, Michael Gahler.

Présente parmi les eurodéputés, Rouslana, la chanteuse devenue activiste politique. Elle promet d’entamer une grève de la faim si des sanctions ne sont pas adoptées et demande le départ du président.

“ Il fait la guerre et il aime ça, il joue à un jeu de guerre assis à son bureau. Pour lui, c’est un jeu. Il se fiche que des gens meurent. Ils lui sont indifférents. Il s’amuse et pense que l’Union européenne n’imposera pas de sanctions. C’est cela son attitude “, s’insurge-t-elle.

Les sanctions envisagées seraient des interdictions de visa et des gels d’avoir. Mais pour qu’elles soient adoptées, il faut l’unanimité des 28.

Partager cette vidéo :

Publié le 20/02/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages