Vidéo associée: 

Ukraine : Ianoukovitch accepte le principe d‘élections en 2014

Corps: 

“D’importantes divergences”, des “négociations difficiles”, ce sont les mots employés par Radoslaw Sikorski et Laurent Fabius après leurs tractations à Kiev, qui se poursuivent ce vendredi.

Le chef de la diplomatie française a passé toute la journée avec ses homologues allemands et polonais pour tenter de trouver une issue à la crise. Ils ont rencontré des représentants de l’opposition et le président Ianoukovitch. ce dernier serait prêt à tenir des élections présidentielle et législatives anticipées en 2014 et à former un gouvernement d’unité nationale dans les dix prochains jours.

De son côté, Sergueï Lavrov a exprimé les préoccupations de son pays, la Russie :

“Tous nos partenaires occidentaux et tout le monde en Europe et aux Etats-Unis rejettent la faute sur le gouvernement ukrainien. Et ils ne qualifient pas comme ils le devraient l’action des extrémistes. Nous sommes très troublés par cela, car il est évident qu’il y a deux poids, deux mesures”.

Le chef de la Diplomatie russe s’exprimait de Bagdad, ou il était en visite.

Partager cette vidéo :

Publié le 21/02/2014
Publicité

Contenus sponsorisés