Vidéo associée: 

Ukraine : des otages européens exhibés devant la presse à Slaviansk

Corps: 

Les séparatistes pro-russes exhibent leurs otages Slaviansk dans l'Est de l'Ukraine : trois Ukrainiens ont été filmés dans des conditions humiliantes et huit observateurs européens capturés vendredi ont été présentés devant la presse ce dimanche.

'On ne nous a pas touchés, a assuré l'air grave, Axel Schneider, le chef allemand du groupe, sans que l'on puisse savoir si ses déclarations n'ont pas été dictées par les insurgés. (...) Il a en tout cas repris en partie la formule du maire autoproclamé de Slaviansk, Viatcheslav Ponomariov, en disant qu'ils étaient ses 'invités'.

' Tous les officiers sont en bonne santé. (...) Nous ne savons pas quand nous rentrerons dans nos pays, retrouver nos familles, a-t-il ajouté.

Enfermés d'abord dans une cave, ils ont été transférés samedi 'dans une pi ce plus confortable, dotée du chauffage', a-t-il poursuivi. 'Nous voyons la lumi re du jour.'

Le colonel Schneider a également précisé que le groupe était venu sans armes dans ce bastion des séparatistes pro-Russes et avait agi conformément leur mandat.

Plus t t dans la journée, des médias russes diffusaient des images choquantes, celles de trois hommes détenus dans des conditions inhumaines par les séparatistes pro-russes. Il s'agirait de trois officiers ukrainiens. L'un d'eux a le visage en sang, recouvert de ruban adhésif. Leurs yeux sont bandés. Leurs mains menottées. Ils ne portent pas de pantalon et ne peuvent pas bouger de leur chaise.

Toutes ces détentions, ces derniers jours refl tent une escalade dans la crise ukrainienne surtout Slaviansk, qui échappe depuis plusieurs jours au contr le de Kiev.

Une équipe de négociateurs de l'OSCE est arrivée dimanche dans la ville pour tenter d'obtenir la libération des observateurs européens. Viatcheslav Ponomariov a accepté de les rencontrer, mais a fixé comme contre-partie leur libération la remise en liberté de militants séparatistes détenus par les autorités ukrainiennes.

Avec AFP et Reuters

Partager cette vidéo :

Publié le 27/04/2014
Publicité

Contenus sponsorisés