Vidéo associée: 

Ukraine: des combats sur toute la ligne de front

Corps: 

Les combats se poursuivent avec la même intensité que ces derniers jours dans l'est de l'Ukraine. Et la liste des victimes s'allongent : 13 soldats ukrainiens tués ainsi que 7 civils, rien que ce dimanche. On ignore le bilan dans les rangs des séparatistes.

En tout cas, les témoignages indiquent que toute la ligne de front est le théâtre de violences. La zone la plus disputée est celle de Debaltseve, ville située entre les deux capitales séparatistes de Louhansk et Donetsk.

Nadezha est une vieille femme qui habite Donetsk, justement. En dépit des bombardements, elle a choisi de ne pas partir. 'On va rester là pour nous défendre, dit-elle. Pas question de fuir. On est tous des personnes âgées, mais on se serre les coudes'.

A Kiev, des manifestants se sont rassemblés ce dimanche devant l'ambassade de Russie. Et ils ont planté 30 croix, correspondant aux 30 civils tués il y a une semaine lors de bombardements à Marioupol. Parmi les manifestants, Eugen Chobotaryov. 'Souvent, dit-il, on ne prête plus attention aux nom des gens qui sont tués, ce ne sont que des chiffres, des statistiques, noyées dans un flot d'informations. C'est pour cela que là, nous avons voulu vraiment inscrire les noms de ces gens qui été tués par les agresseurs russes'.

L'OSCE estime que ces bombardements à Marioupol ont été perpétrés par les séparatistes pro-russes.

Aucune accalmie n'est en vue. Les discussions de paix organisées ce samedi à Minsk se sont soldées par un échec.

Partager cette vidéo :

Publié le 02/02/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI