Vidéo associée: 

Ukraine : chacun campe sur ses positions avant la rencontre de Paris

Corps: 

La Russie continue d’affirmer que ce ne sont pas ses troupes qui ont été déployées en Crimée mais bien des forces d’auto-défense à qui elle ne peut pas donner l’ordre de rentrer chez elles.

Sergueï Lavrov, ministre russe de la Défense, a aussi déclaré ce matin à Madrid que la Russie “ne permettrait pas un bain de sang en Ukraine”.

La rhétorique russe ne change pas et se borne à rejeter le nouveau pouvoir central de Kiev.

Sergueï Lavrov :
“Le pouvoir a été saisi par la force et le président légitimement élu a été déchu d’une façon qui n’est pas prévue par la constitution ou les lois ukrainiennes. Alors si nous soutenons ceux qui veulent gouverner notre grand et historique voisin, alors tout le monde doit comprendre qu’il s’agira d’un mauvais et contagieux exemple”.

Sergueï Lavrov doit rencontrer cet après-midi à Paris John Kerry, le Secrétaire d’Etat américain, arrivé ce matin, pour une rencontre à l’origine consacrée au Liban, mais dont tout indique qu’elle va porter sur la crise en Ukraine. John kerry était accompagné d’Andriy Deshchytsia, son homologue ukrainien, qui a déclaré :
“Il est très clair que ce qui s’est passé en Ukraine constitue une agression russe à partir de la Crimée. Nous devons maintenant réfléchir à une sortie de crise, pas seulement pour l’Ukraine, mais une sortie aussi pour la Russie, et comment va t-elle gérer ce qu’elle a fait à l’Ukraine”.

Les offensives et réactions diplomatiques battent leur plein depuis le début de la semaine, et cette réunion de Paris précède un sommet extraordinaire européen ce jeudi à Bruxelles.

Partager cette vidéo :

Publié le 05/03/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité