Vidéo associée: 

Ukraine : arrestation de deux policiers suspectés de viol, après des émeutes

Corps: 

Le pouvoir ukrainien tente de calmer la fureur des habitants de la ville de Vradiyevka, dans le sud du pays. Le représentant du parquet dans la région et les chefs de la police régionale et municipale ont été limogés, à la suite des émeutes qui ont eu lieu lundi soir. Des centaines de personnes ont attaqué le commissariat de Vradiyevka, et l’ont incendié en partie. Elles étaient indignées par le traitement infligé à une jeune habitante.

Irina Krachkova dit avoir été tabassée et violée par “deux policiers qu’elle connaît, explique-t-elle, car ils travaillent dans la ville où elle habite”. Ils l’auraient poussée dans un taxi le 26 juin dernier, puis emmenée dans un bois pour la violer. Des manifestants ont pris le relais ce mardi devant le palais présidentiel à Kiev. Ils réclament une enquête impartiale. “Aujourd’hui, dit l’un d’entre eux, ça arrive à Vradiyevka, demain, ça peut arriver n’importe où en Ukraine. C’est la responsabilité de chacun de protéger les citoyens”. Le ministère ukrainien de l’Intérieur a reconnu que la police de Vradiyevka avait tenté de minimiser l’affaire. Les deux policiers ont été arrêtés, ainsi que le chauffeur de taxi qui était resté impassible.

Partager cette vidéo :

Publié le 02/07/2013
Publicité