Vidéo associée: 

Turquie : un référendum sur le parc Gezi ?

Corps: 

Effort sincère de conciliation ou rencontre factice ?

Le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan recevait cet après-midi une dizaine de représentants de la contestation qui secoue le pays depuis 12 jours – des artistes, des universitaires,des étudiants et des architectes triés sur le volet.

La rencontre a débuté à 15 heures, heure de Bruxelles, à Ankara, la capitale, au siège de l’AKP, le parti de la justice et du développement au pouvoir. A 19h, elle se poursuivait toujours.

Au coeur de la contestation : la destruction programmée du parc Gezi, dernier poumon de verdure à Istanbul, qui doit céder la place à un centre commercial.

Avant la réunion, le gouvernement a fait savoir qu’il ne céderait rien sur ce point.

Ce soir, la tension est palpable aux abords de la place Taksim, à Istanbul, où un millier de manifestants appellent toujours le premier ministre à démissionner. Tous regrettent que Solidarité Taksim, la plateforme de 116 associations et partis qui coordonne la mobilisation pour la préservation du parc Gezi, n’ait pas été conviée.

Au lendemain de l‘évacuation manu militari de la place Taksim par la police, et alors que rien n’a encore filtré de la réunion de conciliation, ils soupçonnent le pouvoir de manipulation et dénoncent sa dérive autoritaire.

Partager cette vidéo :

Publié le 13/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages