Vidéo associée: 

Turquie : pas de répit sur la place Taksim

Corps: 

Des manifestants étaient encore rassemblés ce dimanche soir sur la place Taksim à Istanbul. A plusieurs kilomètres de là, la police turque utilisait des gaz lacrymogènes pour disperser des milliers de manifestants réunis devant les bureaux du Premier ministre turc. Le dirigeant avait auparavant promis de mener à bien le projet immobilier de la place Taksim qui défigure le Parc Gezi et qui a nourri la contestation ces derniers jours.
Plus tôt dans la journée, la place était noyée sous les bannières des partis communiste, socialiste et de la cause kurde.
“Nous sommes ici depuis le premier jour des manifestations. Ce n’est plus la place Taksim ou le Parc Gezi. C’est la place Tahrir, c’est la place de la Révolution”, s’enflammait un manifestant.
D’autres se démarquent de tels propos parmi les militants de la société civile turque, fers de lance de ce mouvement de contestation. Un mouvement qui s’est étendu à Ankara, la capitale, ainsi qu‘à Izmir et notamment à Adan, troisième et quatrième villes du pays.

Ce dimanche soir, devant le consulat turc à Thessalonique en Grèce, des centaines de personnes ont exprimé leur solidarité avec les manifestants turcs. A Tel-Aviv, en Israël, ils étaient une centaine devant l’ambassade de Turquie.

Avec AFP et Reuters

Partager cette vidéo :

Publié le 03/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité