Vidéo associée: 

Turquie: les contestataires ne veulent pas s’avouer vaincus

Corps: 

En Turquie, les constestataires n’ont manifestement pas l’intention de s’avouer vaincus. Ce samedi soir, ils ont été délogés de force du parc Gezi dans le centre d’Istanbul. Mais ils ont bien l’intention de s’y rassembler à nouveau ce dimanche. Sauf que les forces de l’ordre sont largement déployés pour les en empêcher, ce qui donne lieu à des affrontements sporadiques.

Depuis hier soir, les autorités ont entrepris de nettoyer le parc Gezi et la place Taksim : destruction des tentes, des banderolles et des barricades qu’avaient dressées les manifestants. Les engins de nettoyage sont en action pour donner un semblant de normalité au lieu.

Cet espace de verdure est depuis plus de quinze jours, le bastion de la contestation. Au départ, les manifestants se sont mobilisés pour défendre ce parc menacé de destruction. Le mouvement s’est rapidement transformé en mobilisation anti-gouvernementale. “On n’a pas peur, dit cette manifestante, on n’a pas peur. Ce qu’on veut, c’est que le Premier ministre dictateur s’en aille”.

La mobilisation se poursuit également à Ankara, la capitale. Ce dimanche, les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser un groupe de manifestants. La police a fait usage de gaz lacrymogène et de canons à eau.

Partager cette vidéo :

Publié le 16/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages