Vidéo associée: 

Turquie: la contestation sous d’autres formes

Corps: 

En Turquie, plusieurs foyers de contestation demeurent, en dépit de l’intervention de la police ces derniers jours.
A Ankara, la capitale, plusieurs dizaines de manifestants s‘étaient rassemblés la nuit dernière. Les forces de l’ordre ont été mobilisées pour les disperser.

Depuis dimanche, les autorités ont arrêtées des dizaines d’activistes soupçonnées d’avoir participé aux manifestations.
Dans ce contexte, la mobilisation des opposants a pris une nouvelle forme, moins radicale. Ainsi à Ankara, Galip Firat a entamé une grève de la faim, à l’endroit même où un des manifestants a trouvé la mort il y a quelques jours. Son but, dit-il : faire en sorte que les responsables de la répression soient jugés. “J’espère bien parvenir à ce résultat, ajoute-t-il. Je pense que notre mobilisation finira par payer”.

Autre forme de contestation : celle entamée par un artiste chorégraphe, Erdem Gunduz. Il s’est immobilisé pendant des heures en silence au milieu de la place Taksim à Istanbul. Une action non-violente déjà reprises par d’autres opposants ailleurs dans le pays.

Partager cette vidéo :

Publié le 19/06/2013