Vidéo associée: 

Publié le 02/03/2016

Turquie : Cisre en ruine après deux mois de combats entre l’armée et le PKK

Corps: 

Des paysages de guerre dignes de la Syrie voisine. C'est ce qu'ont découvert les habitants de Cisre mercredi à l'aube en regagnant leur ville. Immeubles réduits en cendres, maisons criblées d'impacts, échoppes percées de trous d'obus :après deux mois et demi de violents combats entre l'armée turque et les combattants kurdes du PKK, plusieurs quartiers sont ravagés. La libre circulation a été rétablie tous les jours de 5h00 à 19h00 locales mais y reste interdite la nuit.

#Turkey: Residents return to battered Kurdish-majority town of Cizre as curfew is lifted. Photos pironic2121 pic.twitter.com/xFrtAphLR2- AFP Photo Department (AFPphoto) 2 mars 2016

#Turkey: Residents return to battered Kurdish-majority town of Cizre as curfew is lifted. Photo yasinnakgul pic.twitter.com/rjjo7sIA0s- AFP Photo Department (AFPphoto) 2 mars 2016

Mi-décembre, une vaste offensive est lancée dans cette ville du sud-est de la Turquie à majorité kurde. l'armée et les forces spéciales de la police turque veulent déloger des partisans du Parti des travailleurs du Kurdistan. Un couvre-feu total est alors décrété. Des milliers de personnes fuient la ville.

De très violents combats à l'arme lourde s'y sont déroulés, causant de nombreuses victimes dans les deux camps.
Selon le parti pro-kurde HDP, au moins 167 civils ont été tués victimes des bombardements. Son chef de file Selahattin Demirtas a accusé le gouvernement islamo-conservateur turc d'avoir commis un 'massacre' à Cizre.
L'armée turque annonce la mort de 666 combattants du PKK. Des dizaines de soldats et de policiers ont également été tués.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet