Vidéo associée: 

Turquie : analyse divergente du président et du Premier ministre

Corps: 

Au sommet de l’Etat, le président et le chef du gouvernement turc ne semblent pas être sur la même longueur d’onde. Alors que Recep Tayyip Erdogan reste sûr d’employer la bonne méthode, c’est à dire la fermeté, le chef de l’Etat, Abdullah Gül, se montre plus conciliant face à la poursuite des manifestations. “Les manifestations pacifiques font partie de la démocratie, a-t-il déclaré. C’est comme ça que je vois les évènements de ces derniers jours. Je voudrais dire que les messages qui ont été envoyés de bonne foi ont été reçus. Et quand le temps sera venu, ce qui devra être fait sera fait”.

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan continue d’affirmer qu’il ne s’agit pas d’un “printemps turc”, et que tout va rentrer dans l’ordre. Il s’est exprimé depuis le Maroc où il est en visite. “Les évènements en Turquie n’ont rien à voir avec des arbres coupés ou la disparition d’un parc, a indiqué le Premier ministre. Ceux qui ont perdu les élections sont derrière ces actions et utilisent différentes méthodes. Les manifestations n’ont pas eu lieu dans toutes les villes. La situation est plus calme maintenant, et les gens commencent à faire preuve de bon sens”.

Partager cette vidéo :

Publié le 04/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité