Vidéo associée: 

"Train-surfing": pourquoi ces jeunes grimpent sur les trains en marche

Corps: 

C'était fin octobre. Vivien, 16 ans, trouvait la mort à la station Bir Hakeim. L'adolescent a tenté de pratiquer ce qu'on appelle du "train-surfing", littéralement surfer sur un train pour ensuite poster sa performance en ligne. Une discipline très à la mode mais aussi très dangereuse. Originaire de Russie, le phénomène a fait trois morts en France depuis 2015 et commence à inquiéter les autorités. La pratique est punie d'un an de prison et 15.000 euros d'amende.

Partager cette vidéo :

Publié le 05/12/2017
Publicité