Vidéo associée: 

Train gratuit pour les migrants : Manuel Valls dément les informations de la Voix du Nord

Corps: 

"Aucune instruction n'a été donnée à la SNCF de relâcher les contrôles, bien au contraire." Manuel Valls a démenti mercredi l'information selon laquelle une note de service interne de la SNCF de Boulogne demande aux agents de laisser voyager sans réservation, et donc sans payer, des migrants.

"Cette information n'a pas de sens", a réagi le Premier ministre, qui assure que "plus de 200 interpellations" ont lieu chaque jour "dans les trains et dans les gares", majoritairement dans le sud et en région Nord-Pas-de-Calais.

Ménard et Le Pen s'emparent de la polémique

Manuel Valls répondait à Gérald Darmanin, le député les Républicains du Nord, qui venait d'évoquer les informations du quotidien La Voix du Nord selon lesquelles, "sur tout le territoire, les contrôleurs peuvent attribuer à titre exceptionnel une 'réservation à 0 euro' aux migrants voyageant en groupe".

Une polémique qui a déjà été exploitée mardi sur Twitter par Marion Maréchal-Le Pen. La députée FN du Vaucluse a posté sur le réseau social le message suivant : "Les autres avant les nôtres : pour les #migrants, le train, c'est gratuit ! Merci la SNCF !"

Le maire Rassemblement Bleu Marine de Béziers, Robert Ménard, a lui aussi ironisé sur les réseaux sociaux : "Et pourquoi pas le restaurant offert à vie ?", a-t-il écrit sur Twitter.

La @SNCF propose le train gratuit pour les #migrants... Et pourquoi pas le restaurant offert à vie ?

- Robert Ménard (@RobertMenardFR) 13 Octobre 2015

Partager cette vidéo :

Publié le 14/10/2015
Publicité