Vidéo associée: 

Tous les manifestants ukrainiens libérés de prison

Corps: 

Le soulagement, mais pas complet, pour les 234 manifestants détenus de l’Ukraine. Ils sont libérés, tous, mais ils sont assignés à résidence et les accusations pesant sur eux ne sont pas abandonnées. En échange de leur geste, les autorités attendent des concessions de l’opposition. En premier lieu l‘évacuation des lieux publics et bâtiments officiels.

Pour ce couple de jeunes mariés, amour et politique font bon ménage : “Nous devons camper sur nos positions jusqu’au bout, dit Galyna. On doit se battre sans attendre qu’ils nous expulsent. Et mon mariage n’est pas un obstacle. Si besoin je passerai ma nuit de noce dans la rue.”

Parmi les bâtiments occupés, la mairie de la capitale. Les opposants ont jusqu‘à lundi pour la quitter : “Personnellement, je veux libérer la mairie de Kiev, dit le jeune Sashko. Je sais ce que c’est la répression politique. Je sais à quel point les mères attendent leurs enfants détenus.”

Mais à l’intérieur de la mairie, on prépare les casques, décorés de fleurs, à affronter une autre saison… Un printemps ukrainien, peut-être ?

Partager cette vidéo :

Publié le 15/02/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI