Vidéo associée: 

Publié le 13/10/2015

Tours: le suicide de Jean Germain plane sur le procès de l'affaire "des mariages chinois"

Corps: 

Le procès de l'affaire des "mariages chinois" interrompu avant son ouverture en avril par le suicide du sénateur-maire socialiste Jean Germain, reprend ce mardi à Tours. L'origine de cette affaire remonte à la période 2007-2010 où des couples chinois venaient renouveler symboliquement leurs voeux de mariage à la mairie de Tours avant de visiter les châteaux de la Loire. L'organisatrice de ces noces romantiques est soupçonnée de prises illégales d'intérêts et de détournements de fonds publics. La mort du maire de Tours pèsera forcément sur le débat, le procès doit durer jusqu'à jeudi.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet