Vidéo associée: 

Thomas Dandois : "Les journalistes peuvent être condamnés pour faire leur métier"

Corps: 

Thomas Dandois et Valentine Bourrat sont rentrés en France ce mercredi matin après avoir été détenu depuis le mois d'août en Indonésie pour un reportage sans autorisation. "On espérait un acquittement, le symbole qui va avec cette peine est dérangeant, les journalistes peuvent être condamnés pour faire leur métier" regrette Thomas Dandois. Le journaliste explique que "les conditions de détention ont toujours été correctes".

Partager cette vidéo :

Publié le 29/10/2014
Publicité