Vidéo associée: 

Theresa May “optimiste” pour le Brexit

Corps: 

Premier Conseil européen pour Theresa May depuis son arrivée au 10 Downing Street. La Première ministre britannique a dit vouloir se battre pour que malgré le Brexit Londres reste partie intégrante du marché unique européen. Les milieux économique se sont inquiétés de la possibilité d'un 'Hard Brexit', un Brexit dur, mais Theresa May a voulu rassurer :

" Je reconnais l'ampleur du défi devant nous, et je suis sûre qu'il y aura des moments difficiles. Il y aura du donnant-donnant, mais je suis convaincue que si nous l'envisageons dans un esprit constructif, et c'est mon cas, alors notre départ se passera bien et nous pourrons construire une nouvelle relation puissante entre le Royaume Uni et les pays de l'Union, qui cherchent des opportunités, pas des problèmes. "

" - Comment la soirée s'est-elle passée avec Theresa May ? demande un journaliste à Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, ce vendredi à Bruxelles.

- Pfff, s'impatiente Juncker. Nous n'avions aucun évènement spécial avec Theresa May. Elle a juste expliqué quelles sont ses intentions. "

Le travail de négociations concrètes a lui bel et bien commencé, l'équipe de Bruxelles étant emmenée par Michel Barnier, ancien chef de la Diplomatie française et commissaire européen... Pour l'instant la question qui fait débat, c'est de savoir si les négociations se feront en français ou en anglais.

Never expressed myself on negotiation language. Work as often in EN as FR. Linguistic regime to be set at start-to be agreed btw negotiators- Michel Barnier (@MichelBarnier) October 21, 2016

Partager cette vidéo :

Publié le 21/10/2016

Toutes les vidéos

Publicité