Vidéo associée: 

‘‘The Interview’‘ fait recette sur Internet

Corps: 

Rarement, ces dernières années, une comédie américaine aura fait autant parler d'elle : ''The Interview'', le film satyrique sur le leader nord-coréen Kim Jong-un, est en train de battre des records, non pas dans les salles, mais sur Internet, où il a été téléchargé plus de deux millions de fois en quatre jours. Sony Pictures, qui avait interdit sa sortie au cinéma, après des menaces proférées par des pirates informatiques, a finalement accepter de projeter le film, mais dans uniquement 300 salles, contre 3.000 initialement.

Du coup, les quelques places s'arrachent comme des petits pains. à la première du film, le jour de Noël, les spectateurs semblaient emballés par cette parodie, qui a pourtant reçu un accueil mitigé de la critique. ''C'est une farce de très haut niveau, comparable à Y a-t-il un pilote dans l'avion ou Hot Shots'', dit cet homme. 'C'est complètement potache, mais très amusant'', ajoute ce spectacteur.

Rare dans les salles de cinéma, le film est, en revanche, largement disponible en VOD sur les différentes plateformes de téléchargement en ligne. ''The Interview'' a déjà généré, depuis Noël, plus de 15 millions de dollars de recettes, ventes et locations confondues. C'est le meilleur résultat de Sony Pictures, pour un long-métrage sur Internet.

Un succès qui irrite la Corée du Nord. Ouvertement hostile à la sortie du film, qui parodie son leader, le régime de Pyongyang a menacé le gouvernement des Etats-Unis de coups mortels pour avoir encouragé sa diffusion, qualifiant également Barack Obama de ''singe''. Le président américain avait vertement critiqué la décision de Sony Pictures de renoncer à sortir le long-métrage : ''Imaginez si les producteurs, distributeurs et autres commencent à s'engager dans de l'auto-censure, car ils ne veulent pas offenser les sensibilités de quelqu'un dont les sensibilités ont probablement besoin d'être offensées'', déclarait le 19 décembre Barack Obama.

Au-delà de la comédie potache, ''The Interview'', ''L'Interview qui tue!'', en français, est devenu, sans le vouloir, un nouvel épisode des tensions entre Washington et Pyongyang.

Partager cette vidéo :

Publié le 30/12/2014
Publicité

Contenus sponsorisés