Vidéo associée: 

The Brief: UE et USA en désaccord sur le statut de Jérusalem

Corps: 

The Brief plonge les mains dans le conflit israélo-palestinien qui se transforme en bras de fer entre l'UE et les USA. La cheffe de la diplomatie européenne s'oppose à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale indivisible d'Israël. Federica Mogherini, plaide toujours pour une solution négociée à deux Etats.

Donald Trump avait déjà promis de déplacer l'ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem durant sa campagne. Une décision saluée par le Comité Juif Américain mais critiquée par les 28 qui craignent une flambée de violence au Proche-Orient.

'Je crois qu'il y aura au moins unanimité pour déclarer que cette décision ne fait pas avancer les minces espoirs du processus de paix israélo-palestinien', analyse Marc Pierini du think tank, Carnegie Europe. 'Elle le fait reculer grandement et crée des risques de sécurité inutiles'.

Lundi prochain, le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, doit rencontrer les ministres européens des Affaires étrangères. Une réunion qui s'annonce tendue.

The Brief a également suivi le déplacement du Premier ministre albanais à Bruxelles. Ce pays des Balkans a obtenu le statut de candidat officiel à l'UE en 2014. La cheffe de la diplomatie européenne a souligné cette semaine les efforts en matière de réforme de la Justice. Elle ajoute que 2018 sera une année clé pour l'Albanie.

Le pays souffre d'un système judiciaire corrompu. Mais les autorités ont approuvé une commission de contrôle, sous la supervision de l'UE et des USA. L'Albanie, plaque tournante du trafic de drogue en Europe demande par ailleurs un soutien à l'Union pour améliorer la lutte contre le crime organisé.

En février 2018, la Commission doit évaluer les progrès de l'Albanie en matière de réformes et présenter sa stratégie pour les Balkans.

Partager cette vidéo :

Publié le 07/12/2017
Publicité

Contenus sponsorisés