Vidéo associée: 

Terrorisme en Belgique : "On n'a pas voulu voir la montée en puissance de l'islamisme"

Corps: 

Alain Destexhe, sénateur belge (Mouvement réformateur), explique que la Belgique n'a pas su identifier les signaux annonçant la montée du radicalisme dans le pays. "On a l'impression que les problèmes sont les mêmes, mais qu'en Belgique s'est poussé à l'extrême", a-t-il déclaré. Il aimerait que le peuple belge essaye de comprendre pourquoi le pays est celui qui a envoyé le plus personnes en Syrie.

Partager cette vidéo :

Publié le 23/03/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité