Vidéo associée: 

Témoignage exclusif d’un photographe d’El Pais sur le drame de St Jacques de Compostelle

Corps: 

“A l’entrée de St Jacques, le train a déraillé entièrement dans un virage. Quelques wagons sont méconnaissables, on dirait qu’ils ressemblent plutôt à un amas de taules qu‘à un vrai train. Il y a des corps étendus sur le sol, recouverts par des couvertures. Un grand dispositif de secours et d’urgence a été mis en place. Il y a beaucoup de morts et de blessés. On peut déjà imaginer plusieurs causes différentes mais aucune source officielle n’a pu confirmer quoi que ce soit. Coincidence ou pas, ce drame intervient avec la célébration de la journée de la Galice, Un jour de festivités et de revendications. C’est peut être une coincidence ou pas…”, raconte Oscar Corral, l’un des premiers photographes présents sur les lieux du drame.

Partager cette vidéo :

Publié le 25/07/2013
Publicité

Contenus sponsorisés