Vidéo associée: 

Tate Modern : rétrospective Georgia O’Keefe

Corps: 

Cette peinture a atteint un record en terme de vente.
Plus de 44 millions de dollars lors d'une vente aux enchères en novembre 2014, la peinture la plus chère... réalisée par une femme. En l'occurence Georgia O'Keefe.

Elle est exposée dans le cadre d'une rétrospective que la Tate Modern
à Londres consacre à l'artiste américaine disparue en 1986.

Cody Hartley, Musée Georgia O'Keefe : 'Les fleurs sont bien sûr les plus connues, c'est particulièrement vrai aux Etats-Unis mais aussi ailleurs. Mais cette exposition montre bien que les fleurs ne sont qu'un aspect de sa créativité, une petite part dans une vie incroyablement riche.'

En tout 115 oeuvres majeures accompagnées de dessins, de croquis, de photographies. Venue du Wisconsin elle découvre à New York une vie bohème l'abstraction et le surréalisme avant de parcourir à plusieurs reprises les grands espaces du Nouveau Mexique qui ont inspiré son travail à la fin de sa vie.

Tanya Barson est la commissaire de l'exposition : 'Elle aimait ce sens de l'horizon, de l'infini, des grands espaces. Et elle appelait ça 'le lointain'. Donc ce paysage du Nouveau Mexique englobait ce concept, ce 'lointain'. Et je crois qu'elle pensait que c'est ce qui était unique dans ces paysages américains, ce sens de l'espace.'

Rétrospective Georgia O'Keefe, à la Tate Modern à Londres jusqu'en octobre. L'exposition sera ensuite présentée à Vienne et à Toronto l'an prochain.

Partager cette vidéo :

Publié le 20/07/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité