Vidéo associée: 

Syrie : Washington menace daller plus loin

Corps: 

Au lendemain du raid aérien américain sur la Syrie, le chef des affaires politiques à l'ONU a rappelé que la situation en Syrie nécessitait plus que jamais une action immédiate de la communauté internationale.

Le chef de l'ONU lance un appel à la retenue pour éviter tout acte susceptible d'aggraver la souffrance des Syriens. https://t.co/GwZY3aw6do pic.twitter.com/4yYtxT35IR- Nations Unies (ONU) (@ONU_fr) 7 avril 2017

Mais ce sont surtout les désaccords entre Washington et Moscou qui ont éclaté au grand jour au Conseil de sécurité des Nations unies.

Jeudi, le lancement de '59 missiles sur la Syrie:'http://fr.euronews.com/2017/04/07/frappes-americaines-en-syrie-un-tournant décidé par Donald Trump après l'attaque chimique contre des civils a provoqué la colère de Vladimir Poutine.

L'ambassadeur russe Vladimir Safronkov :
'Nous condamnons fermement les actions illégitimes des Etats-Unis. Les conséquences pourraient être extrêmement préjudicables à la stabilité régionale et internationale.'

Nikky Haley, l'ambassadrice des Etats-Unis :
'Nos militaires ont détruit une base aérienne d'où était partie une attaque chimique. Nous avions toute les raisons pour le faire. Il était temps de dire stop et d'agir. Bashar Al-Assad ne doit plus jamais utiliser d'armes chimiques.'

Mais l'ambassadrice américaine a surtout averti la Russie que d'autres frappes aériennes n'étaient pas exclues.

Nikky Haley :
'Nous sommes prêts à en faire plus, mais nous espérons que cela ne sera pas nécessaire. Il est temps pour toutes les nations civilisées d'en finir avec les horreurs qui ont lieu en Syrie et qui nécessitent une solution politique.

Vladimir Safronkov :
'Malheureusement, aujourd'hui, l'appel lancé pour faire avancer le processus politique est hypocrite après cette attaque militaire'.

Mais l'ambassadrice est remontée au créneau pour accuser la Russie d'avoir manqué à ses obligations en Syrie.

Nikky Haley :
'La Russie était censée avoir retiré toutes les amres chimiques de Syrie mais manifestement cela ne s'est pas produit puisque des Syriens innocents sont toujours assassinés lors d'attaques chimiques.'

Trump et la Syrie: trois jours qui ont tout changé https://t.co/L3YcRsSl5Q #AFP KaLebhour pic.twitter.com/eHd3cYLXyG- AFP USA (AFPusa) 7 avril 2017

De son côté, le représentant du régime syrien a de nouveau démenti vendredi l'attaque chimique reprochée à son pays.

Mansour Mansour, ambassadeur syrien :
'La république arabe de Syrie a rappelé que l'armée syrienne ne dispose pas d'armes chimiques et qu'elle n'a jamais utilisé ce type d'armes dans aucune de ces opérations contre les groupes terroristes. La Syrie condamne l'utilisation injustifiée de ce type d'armes quel que soit le contexte. Laissez-moi vous rappeler que ces armes ont été utilisées et stockées dans différentes régions de Syrie par les organisations terroristes armées.'

Avec Agences

Partager cette vidéo :

Publié le 08/04/2017

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI