Vidéo associée: 

Syrie : Washington en quête de nouveaux alliés

Corps: 

Au lendemain du refus du parlement britannique d’intervenir à Damas, les États-Unis ont déployé un cinquième navire de guerre au large des côtes syriennes. Washington veut obtenir le soutien d’autres pays à défaut d’obtenir l’aval des Nations unies.

Le secrétaire à la Défense, Chuck Hagel souligne que “chaque nation doit prendre ses propres décisions. Nous respectons cela. Nous continuons donc à consulter les Britanniques (…) Notre approche consiste à essayer de former une coalition internationale, et nous voyons déjà un certain nombre de pays, d‘États, qui partagent notre point de vue sur l’usage des armes chimiques”.

La France se dit prête à se joindre à une telle opération, mais pas l’Allemagne. Officiellement donc Londres ne s’engage pas mais envoie six avions de chasse à Chypre par “mesure de précaution” d’après le ministère britannique de la Défense.

Partager cette vidéo :

Publié le 30/08/2013
Publicité

Contenus sponsorisés