Vidéo associée: 

Syrie :une vingtaine de civils tués par le régime à Alep

Corps: 

Ce sont les violences qui mettent la population syrienne sur la route de l'exil. Ce lundi, l'armée a bombardé un quartier résidentiel de la ville, dans un secteur tenu par les rebelles. Les missiles des loyalistes ont tué au moins 18 civils, selon l'Observatoire Syrien des Droits de l'Homme. Plusieurs dizaines de blessés seraient aussi à déplorer. De nombreuses victimes ont été ensevelies sous les décombres. Après l'attroupement qui a suivi le bombardement, les forces du régime de Bachar Al-Assad auraient tiré des obus sur le secteur. À Alep comme dans le reste de la province, les zones tenues par les insurgés sont chaque jour la cible de bombardements de la part du régime, selon l'OSDH et d'autres ONG. L'armée les pilonne au moyen de barils d'explosifs et parfois de missiles. Des armes qui ont déjà fait des milliers de morts et dévasté la capitale économique syrienne. Ce lundi, d'autres bombardements auraient également fait au moins cinq morts, à Raqqa, et au moins treize victimes, dont sept enfants, dans un village de la province de Deir Ezzor, deux zones contrôlées par le par le groupe Etat Islamique. À la frontière entre la Turquie et la Syrie, quatre personnes ont été tuées dans un double attentat suicide à la voiture piégée, mené par l'organisation Etat Islamique contre Ras al-Aïn, une ville contrôlée par les forces kurdes, d'après l'OSDH et l'agence officielle syrienne Sana.

Partager cette vidéo :

Publié le 22/09/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI