Vidéo associée: 

Syrie : malgré l’aide humanitaire, les pourparlers de paix interrompus

Corps: 

Impensable il y a encore quelques jours : des camions chargés de nourriture, de médicaments et et de matériel médical sont arrivés jeudi à Homs, la ville rebelle syrienne.
C'est le plus grand convoi humanitaire jamais effectué depuis cinq ans dans cette ville encerclée par l'armée régulière.

Un autre convoi a aussi pu atteindre la ville de Rastane, plus au nord.Un soulagement pour plusieurs centaines de civils, blessés ou malades.

'Jusqu'à présent nous avons pu venir en aide à 560 000 personnes dans des régions difficiles à atteindre ou assiégées. C'est un progrès modeste mais réel, même si pour nous cela reste insuffsant', a déclaré Staffan de Mistura, l'émissaire spécial de l'ONU pour la Syrie.

Si l'aide humanitaire commence à arriver en Syrie, à Genève, les pourparlers de paix sont à l'agonie. L'opposition syrienne a plié bagage et quitté la Suisse. Jusqu'à nouvel ordre.

'On a dit au représentant du régime que s'il voulait une réelle unité nationale, il devait d'abord relâcher les 10 000 femmes qui sont en prison et aussi les dizaines de milliers d'autres prisonniers', a souligné Mohamed Allouch, l'un des négociateurs de l'opposition. 'Il doit aussi arrêter les massacres qui sont commis chaque jour. Alors peut-être, les négociations reprendront.'

Pendant ce temps-là les bombardements continuent. Comme au nord de Homs selon des images récupérées par l'agence Reuters sur les réseaux sociaux. Ces bombardements ciblés visaient les villes de Houla et Teir Maalah.
On ne connaît pas encore le nombre de victimes.

Partager cette vidéo :

Publié le 21/04/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité