Vidéo associée: 

Syrie : l’ONU s’inquiète d’une possible attaque chimique à Alep

Corps: 

Le sort de la ville syrienne d'Alep continue de susciter une inquiétude au niveau international. Les combats font rage entre groupes d'insurgés et forces du régime, appuyées par la Russie. Des milliers de civils sont toujours pris en étau.
Ce qui inquiète particulièrement, ce sont les présomptions d'une attaque chimique, ce mercredi, qui aurait fait 4 morts et des dizaines de blessés.

Depuis le début de la guerre en Syrie, il y a 5 ans, les soupçons d'emploi d'armes chimiques contre des populations civiles sont fréquents.
Dan le cas présent à Alep, l'ONU a annoncé être déjà en train d'étudier le dossier.

'Ce n'est pas à moi de trancher la question de savoir qui a fait cela, si cela a effectivement eu lieu, même s'il y a beaucoup de preuves qui tendent à démontrer que c'est le cas. Il y a un envoyé spécial de l'ONU et une autre organisation qui se penchent là dessus. En tout cas, si cela a eu lieu, c'est un crime de guerre.'
Staffan de Mistura, envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie.

Par ailleurs, la Russie a annoncé ce mercredi qu'elle suspendait ses frappes sur Alep, chaque matin pendant 3 heures.
'C'est trop peu', a estimé l'envoyé spécial de l'ONU qui réclame une trêve de 48 heures afin d'acheminer de l'aide humanitaire.

Certains des habitants sur place disent n'avoir plus ni électricité, ni eau courante, en raison des combats.

- avec agences

Partager cette vidéo :

Publié le 11/08/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité