Vidéo associée: 

Syrie, les photos effrayantes d'un ancien membre de la police militaire

Corps: 

Entre les mains de cet ancien photographe de la police militaire syrienne, 45.000 clichés de personnes mortes sous la torture entre 2011 et 2013. Son nom d'emprunt, Caesar. Depuis son exfiltration du pays, l'homme vit dans la clandestinité, Garance Le Caisne auteur de "Opération César", l'a retrouvé. Le Parquet de Paris s'est notamment appuyé sur ses photos pour traîner en justice Bachar al-Assad pour "crime contre l'humanité".

Partager cette vidéo :

Publié le 01/10/2015