Vidéo associée: 

Syrie : la diplomatie et l’opposition dans l’impasse

Corps: 

L’opposition syrienne est plus que jamais minée par ses divisions. Réunis depuis une semaine à Istanbul, les membres de la Coalition nationale syrienne ne parviennent pas à s’accorder sur leur participation à la conférence internationale dite “Genève 2”, prévue en juin. Dans un communiqué, quatre groupes d’opposition basés à l’intérieur de la Syrie ont durement critiqué la Coalition, accusée de trahir la révolution.

Au même moment, à Genève, le Conseil des droits de l’Hommes de l’ONU débat en urgence de la situation syrienne. Les Etats-Unis, la Turquie et le Qatar ont notamment déposé un projet de résolution dénonçant les “récentes tueries de civils à Qousseir”. Une initiative vivement critiquée par Moscou, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov s’est étonné que la délégation américaine appuie ce projet qualifié de “contreproductif”.

Pour Moscou, il sape les efforts visant à mettre sur pied la conférence “Genève 2”. La veille une critique identique avait suivi la levée européenne de l’embargo sur les armes aux rebelles syriens.
Les passes d’armes diplomatiques se multiplient laissant peu d’espoir à une sortie de crise.

Partager cette vidéo :

Publié le 29/05/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages