Vidéo associée: 

Sylvain Grandserre : "Des peines adaptées pour ce type de branleur" 15/08

Corps: 

Sylvain Grandserre s'offusque du comportement des quatres jeunes perturbateurs du TGV paris-Perpignan. Choqué déjà par la facilité qu'ont eu les agitateurs pour montrer dans le train alors qu'ils n'avaient pas de billet, notre instituteur pointe du doigt la SNCF : "C'est plus facile de monter dans un TGV pendant quatre heures que d'entrer dans un cinéma". Notre GG fustige également les petits délinquants : "Les têtes à claques j'ai envie qu'ils prennent des coups de pieds au cul, j'ai envie qu'ils morflent puis après je réfléchis...et pour ce type de branleur, il faut des peines adaptées".

Partager cette vidéo :

Publié le 15/08/2013