Vidéo associée: 

Sous les bombardements, la frayeur des gens de Donetsk

Corps: 

Donetsk a résonné pendant environ
huit heures ce dimanche des détonations d'obus, l'un d'eux aurait touché un hôpital. Les forces ukrainiennes tentent de reprendre le bastion pro-russe. Et Elizaveta, 84 ans, est le symbole d'un population brisée : son petit-fils est mort et elle a été blessée dans les bombardements.

Les rebelles accusent le pouvoir ukrainiens de déclencher une catastrophe humanitaire. Donetsk est menacée d'une pénurie de nourriture, d'eau et d'électricité. Le train pour Moscou est pris d'assaut, le seul choix, c'est partir.

'Ca fait très peur, quand nous roulions à travers Donetsk, il y avait des tanks, des militaires, raconte Yelena. De nombreuses fois nous avons entendu des bombardements, c'était effrayant à la gare. Mais c'était la dernière chance de nous sauver.'

La ville d'un million d'habitants s'est vidée de sa population, au moins 300 000 personnes auraient fui.

Partager cette vidéo :

Publié le 10/08/2014