Vidéo associée: 

Sous Dépakine lors de ses grossesses, ses trois enfants souffrent de troubles différents

Corps: 

Plus de 10.000 femmes auraient pris de la Dépakine, un anti-épileptique accusé notamment de provoquer des malformations chez le foetus, entre 2007 et 2014, affirme Le Canard Enchaîné. Parmi elles, il y avait Laurence Blanchard, mère de trois enfants. Tous ont désormais des troubles physiques ou comportementaux. La famille demande maintenant à Sanofi, le laboratoire qui fabrique le médicament, d'assumer ses responsabilités. Elle exige des indemnisations.

Partager cette vidéo :

Publié le 10/08/2016