Vidéo associée: 

Sommet du carburant propre à Tel Aviv

Corps: 

La qualité de l'air dans les zones urbaines représente, comme l'a encore récemment souligné un rapport des Nations-Unies, un sérieux risque pour la santé des citadins. En ligne de mire, les moyens de transport.

De plus en plus de moyens propres sont pourtant disponibles. A Tel Aviv se sont retrouvés inventeurs et chercheurs dans le cadre du sommet 'Fuel Choice'.

Eyal Rosner, président de 'Fuel Choices Initiative' :
'Nous essayons d'être un catalyseur pour le monde, pour réduire la dépendance sur le pétrole brut et pour cela on aimerait qu'Israël devienne un centre de technologie. Pour cela nous disposons de nombreux outils, nous avons de nombreux partenaires dans le monde entier et nous pensons que c'est le moment propice pour rassembler tout le monde, pour apprendre, pour échanger pour enfin ne plus rien avoir à faire avec le pétrole.'

Cet événement annuel attire des milliers de visiteurs alors que les énergies alternatives et les solutions intelligentes de déplacement font désormais l'objet de beaucoup d'attentions.

L'université israélienne d'Ariel présentait une voiture doté d'un moteur à hydrogène.

Alex Schechter, Ariel University : 'Nous avons développé un système qui peut produire de l'hydrogène pour une voiture électrique. C'est une réaction chimique qui génère de l'hydrogène à la demande donc quand on démarre la voiture l'hydrogène commence à couler. Quand il coule nous avons de l'électricité qui charge la batterie et on peut rouler. Mais le côté unique de ce système c'est que l'hydrogène est ici très dense à l'opposé d'un réservoir à hydrogène qui nécessite de haute pression pour une énergie de faible densité.'

Les lourdes batteries sont remplacées par du sodium et de l'eau...

Alex Schechter : 'Le volume d'énergie qui est stocké dans un kilo de ce matériel équivaut à 28 kilos de batterie en terme de densité énergétique. Donc plutôt que de porter un important poids de batteries, on peut prendre un peu de sel, un peu d'eau, créer une réaction et avoir le même volume d'énergie mais il faut utiliser en parallèle une pile à combustible.'

Autre exemple cet avion électrique qui selon son concepteur pourrait bien être l'alternative à de nombreux moyens de transports actuellement utilisés.

Omer Bar Yohay, PDG Eviation Ltd : 'Nous voulons voir arriver un nouveau type de transport. Et nous pensons que ce moyen de transport sera un avion électrique. Ce que vous voyez derrière moi c'est une maquette de notre appareil. Il pourra prendre à son bord 6 personnes sur 1000 kilomètres à une vitesse de 400 km/h et pour un prix similaire à celui d'un billet de train ou à ce que coûterait l'utilisation d'une voiture.'

Mais cette course est surtout motivée par la réduction des gaz à effet de serre et par, autant que faire ce peut, la limitation du réchauffement climatique.

Partager cette vidéo :

Publié le 08/11/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité