Vidéo associée: 

Six ans après le Japon se souvient du tsunami et la catastrophe de Fukushima

Corps: 

Le Japon s'est figé ce 11 mars pendant une minute, à 14 h 46 heure locale, pour rendre hommage aux victimes du tsunami et de la catastrophe nucléaire qui a suivi à Fukushima.

Six ans plus tard, une cérémonie s'est donc tenue à Tokyo en présence du prince Akishino et du Premier ministre Shinzo Abe. Dans tout le pays, des milliers de personnes ont afflué sur les 500 km de côtes des régions sinistrées, jetant parfois des fleurs dans l'océan pour apaiser les âmes des défunts.

'En gardant à l'esprit les leçons précieuses que nous avons tirées en perdant tant de victimes, nous réviserons sans relâche notre préparation aux catastrophes avec sagesse' a déclaré Shinzo Abe.

L'accident de la centrale nucléaire de Fukushima laisse encore derrière elle 123 000 déplacés, chassés par les radiations. Nombre d'entre eux reprochent au gouvernement de vouloir hâter le retour des habitants dans les régions contaminées. L'objectif des autorités serait de montrer que le pays est prêt à accueillir en toute sécurité les JO de 2020.

Officials in Fukushima, Japan, are struggling to clear out radioactive boars from towns https://t.co/Yc5K0mV75E pic.twitter.com/mzadA6BGIg- The New York Times (@nytimes) March 10, 2017

Le tsunami lui-même, provoqué par un séisme de magnitude 9, avait renversé des voitures, des navires et des trains et balayé des villes entières. Plus de 18 000 personnes sont mortes ou ont disparu dans la catastrophe du 11 mars 2011.

Partager cette vidéo :

Publié le 11/03/2017