Vidéo associée: 

Situation désespérée pour les réfugiés syriens

Corps: 

Une situation désespérée que celle des millions de réfugiés syriens. Ici, des images prises le 7 janvier dernier dans ce camp de Deir Zanoun, dans l'Est du Liban. Sous la neige dans des tentes, des gens démunis auxquels les organisations humanitaires ont du mal à porter de l'aide.

Une conférence internationale avec 54 pays en présence s'est tenue à Budapest, en vue de préparer le Sommet humanitaire mondial, une initiative du Secrétaire général des Nations-Unies et qui se tiendra à Istanbul en mai 2016. Valerie Amos, Secrétaire générale adjointe aux Affaires humanitaires de l'Onu s'est exprimé sur la Syrie:

''C'est une situation désespérée, il est important que les violations du droit humanitaire international auxquelles nous assistons soient traitées avec une plus grande responsabilité. Nous voyons une situation où les fournitures médicales sont retirées de nos convois humanitaires, c'est un scandale absolu, les gens ont désespérément besoin de soins médicaux à travers le pays '.

Les humanitaires pris pour cible en Syrie, des héros selon Elhadj As Sy, Secrétaire général de la Fédération Internationale de la Croix et Croissant Rouges, qui appelle les dirigeants politiques à leurs responsabilités.

'L'origine de toute cette crise, ce n'est pas une catastrophe humanitaire, elle est d'ordre politique. Nous sommes ici en tant qu'humanitaires, répondant aux conséquences de crises de différentes natures, et nous appelons à des solutions politiques, à ce que les dirigeants traitent ces problèmes pour réduire ces crises.'

Selon le Haut-commissariat aux réfugiés de l'ONU, plus de trois millions de Syriens ont fui la guerre civile depuis avril 2011 vers les pays voisins. Ceux-ci sont débordés et doivent faire face aux besoins d'hébergement et de la vie quotidienne de milliers de personnes.

Près de quatre millions de Syriens sont officiellement enregistés comme réfugiés au 3 février 2015. Plus de 2 millions sont répartis entre le Liban (où ils représentent un 1/4 de la population), la Jordanie, l'Irak et l'Egypte. En Turquie ils sont plus d'un million six cent mille, selon le gouvernement. Le reste a trouvé refuge dans le nord de l'Afrique.

Des personnes, dont de nombreux enfants, qui ont tout perdu et pour longtemps. Selon l'ONU, un réfugié met 17 ans en moyenne pour se reconstruire

Partager cette vidéo :

Publié le 04/02/2015