Vidéo associée: 

Situation calme ce samedi en Ukraine

Corps: 

Calme relatif à Debaltseve en Ukraine, alors que les cendres des derniers combats sont encore chaudes. Les rebelles pro-russes ont gagné le contrôle de la ville il y a trois jours, sans que le cessez-le-feu signé à Minsk n'ait ralenti leur progression.

Kiev a annoncé la capture de 110 de ses soldats.

Autrefois noeud ferroviaire de 25.000 habitants, Debaltseve est aujourd'hui presque entièrement en ruines, et les habitants qui n'ont pas fui disent vivre dans des conditions misérables :

'Ca fait déjà un mois, déclare cette femme. On ne s'est pas lavé, on vit dans le froid, on a faim, et pas de pain, rien. S'il vous plaît, dites bonjour à Poroshenko, parce que voilà ce qu'il nous a fait'.

Et de fait, des dizaines de personnes âgées vivent dans des caves et des souterrains.

'Ils nous ont obligés à descendre ici, dans le froid, sans eau ni chauffage, et sans lumière, raconte une autre femme. Mais au moins ils ne tirent plus. Mais qu'est ce qu'on a eu peur'.

Et alors que plusieurs dizaines de prisonniers rebelles et ukrainiens sont censés être échangés ce samedi dans l'Est, c'est avec émotion que certains d'entre eux, de retour du front, ont été accueillis à Kiev par la population.

Partager cette vidéo :

Publié le 21/02/2015